Momar Thiam : « L’indépendance De L’Afrique Est Fracturée Voire Atteinte»

  • Source: : Sud Quotidien | Le 13 février, 2018 à 21:02:40 | Lu 1239 fois | 6 Commentaires
content_image

Momar Thiam : « L’indépendance De L’Afrique Est Fracturée Voire Atteinte»

La Chine a-t-elle offert à l’Union africaine un «cadeau» empoisonné en lui octroyant sans bourse délier un siège flambant neuf avec toutes les commodités ? Dans une enquête parue dans le journal français Le Monde, le 29 janvier 2018, il est indiqué que Pékin a espionné les Chefs d’Etat africains en transférant nuitamment des enregistrements entre minuit en 2 heures du matin d’Addis-Abeba à Pékin. Vrai ou faux ? Pékin et l’UA ont démenti et le débat fait rage. Mais pour l’analyste politique, Momar Thiam que nous avons joint au téléphone le simple fait d’avoir accepté un tel «cadeau» fracture l’indépendance de l’Union africaine qui aurait dû selon lui, financer elle-même son propre siège à l’instar de l’Union européenne à Bruxelles.   
 
Le fait que c’est la Chine qui offre à l’Union africaine son siège prouve que «l’indépendance de l’Afrique est fracturée voire atteinte». C’est la conviction de l’Expert en communication politique, Momar Thiam.  «Si les Chefs d’Etat africains s’étaient offusqués de la volonté de la Chine de leur offrir un siège, on aurait dû comprendre. Malheureusement, l’essentiel des financements viennent de l’extérieur. Or, l’UA aurait dû faire comme l’Union européenne en finançant elle-même son propre siège. Mais en acceptant malencontreusement ce «cadeau» de Shanghai, c’est notre indépendance qui se trouve fracturée voire atteinte», a déclaré M. Thiam que nous avons joint au téléphone hier, lundi 12 février.  Analysant le débat suscité par une enquête parue dans le journal Le Monde le 29 janvier 2018, Momar Thiam marque d’emblée son étonnement.
 
«Il y a deux éléments à relever dans cette histoire d’espionnage du siège de l’Union africaine. D’abord, ce qui m’étonne, c’est comment une grande institution comme l’UA n’a pu découvrir ce type d’espionnage qui aurait débuté en 2012 qu’en 2017. Mieux, pourquoi la source ne provienne pas de l’Afrique mais plutôt d’un journal étranger aussi sérieux soit-il», Le Monde.
 
«Quant à l’espionnage, précise M. Thiam, ça relève de l’ordre normal des choses. Il faut plutôt se prémunir avec la cyber-sécurité. Il faut comprendre que l’espionnage existe depuis que la diplomatie existe voire un peu plus avant celle-ci. Ce qui est extraordinaire c’est qu’il s’agit de l’UA qui doit quand même disposer de toutes les dispositions techniques pour parer à toute éventualité».
 
Et d’ajouter : «il faut vraiment être naïf pour croire la Chine n’a pas donné à l’Afrique un cadeau empoisonné. Elle prend l’Afrique comme un nouvel Eldorado». «Les chefs d’Etat africains ne peuvent donc pas être si naïfs en croyant que la Chine ne va pas les espionner», conclut l’analyste politique.


Auteur: Jean Michel Diatta - Sud Quotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Wang Tchin Laye il y a 2 semaines (22:35 PM) 0 FansN°: 1
Bou lène niou fonton waye

Depuis quand les chinois font des cadeaux sans contrepartie aux Africains?

Le feront-ils jamais?

arrêtez les chinoiseries

hiihihiihihiihihiihiihihiihihihiihihihiihihihiihihihiihihiihi
Latdior2012 il y a 2 semaines (23:20 PM) 0 FansN°: 2
On a encore mis la charrette avant les boeufs. Nos chefs d'Etats n'ont posé aucune question aux chinois, à leurs propres conseillers et experts. Ils ont pris des décisions, comme ils en ont l'habitude: au pif, ou à la tête du donateur. Sans autres considérations; sans scrupule; sans crainte ou évaluation des conséquences possibles. En toute ignorance, comme les majestés qu'elles sont, nos autorités ont accepté que le dragon de Beijing s'invite dans sa bergerie d'Addis-Abeba, qu'elle a construite et equipée. Pour garder ses brebis s'écharper sur des broutilles et des breloques, la pacotille des temps dits modernes. Sans aucun souci face à la répétition de l'histoire. Comme toujours, nous avons été éblouis par la brillance d'un édifice auquel nous ne comprenons rien. Nous avons été floués par un projet conçu et exécuté par des caravanes conquérantes venues d'Orient, proche ou extrême. Peu importe. C'est un "cadeau" et, c'est bien connu, les Africains ne résistent pas au plaisir des cadeaux. Pas échangés; reçus. Ah, la bel immeuble! Rutilant, imposant et climatisé sous l'éprouvant soleil de la Corne du Continent. Cette canicule impose de se mettre à l'abri sans délai, sans questionnements inutiles. Qu'auraient vu nos dirigeants? La façade de verre du nouvel immeuble faisant son oeuvre et reflétant les durs rayons du soleil, ceux-ci auraient aveuglé nos décideurs par leur puissance. Et si tout cela était un élément du plan chinois? La verroterie elle-même pourrait cacher des caméras. Pourquoi exiger des officiels de l'UA de regarder ces engins de trop près? La photo deviendrait floue. A distance, ce sont nos populations qui ont été flouées. Un endroit qui aurait dû leur servir de repaire est devenue la vitrine dans laquelle on nous a disséqués, étudiés dans les moindres conversations, des plus banales ou plus conséquentes. L'écoute est une qualité importante. C'est aussi un désavantage stratégique lorsque l'on en est l'objet. N'avons-nous pas suffisamment d'obstacles dans notre marche pour l'indépendance réelle? Réveillons-nous?  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Anonyme2 il y a 2 semaines (03:59 AM) 0 FansN°: 3
IL ne faut pas prendre les pratiques des hegemonistes occidentaux et les coller sur des pays comme la Chine qui a su dejouer les susterfuges et complots des anciens colonialistes de maintenir les autres retarder et sous developper pour continuer de se servir d eux ILS ont peur que la Chine exporte son developpement et son reveil. SI tu parles anglais regarde LE KRA CANAL sur youtube
Anonyme3 il y a 2 semaines (04:09 AM) 0 FansN°: 4
One Belt One Road Documentary
Anonyme il y a 2 semaines (04:52 AM) 0 FansN°: 5
J ai 2 bras et 2 jambes et j attends ou accepte que tu viennes cultiver mon champs ''sans contre partie''

Ça c est l idiotie bien africaine .même riche nous aimons tendre la mains . en réalité le colon a bien étudié les populations africaines .oui ceux qui dirigent l Afrique aujourd'hui ne son pas les nobles .la noblesse africaine a été écartée volontairement par le colon qui pour garder ses intérêts intactes a privilégié les traitres les gens de peu , les griots , les gens de basse classe ,ceux la qui dans l évolution normale de l Afrique n accéderaient jamais au rôle de leader .

Reply_author il y a 2 semaines (09:01 AM) 0 FansN°: 1
c est à cause de gens de ton acabit que l afrique n ira nulle part! ton discours est dépassé noble, griot ... nous disons travailleurs, fainéants ...

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com